Huile démaquillante DHC - démaquillage à l'huile - se démaquiller à l'huile

Le démaquillage à l’huile : comment et pourquoi avec DHC

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter, vous savez sûrement que le sort s’acharne un peu sur moi en ce moment… Après ma pause de l’été durant laquelle le blog tournait au ralenti, je voulais revenir du bon pied à la rentrée avec un rythme de publication bien plus soutenu de 3 à 4 articles par semaine. C’était évidemment sans compter sur mon appareil photo qui m’a lâchement abandonné, et sur le service de réparation de chez Darty qui a l’air de bien prendre son temps pour le réparer…

Je dois donc utiliser un vieil appareil photo que j’avais encore, mais qui n’a vraiment une qualité tip top, avec beaucoup de grain et qui modifie et assombrit beaucoup les couleurs… Ceci explique donc la rentrée du blog un peu repoussée, je ne me vois pas trop vous proposer des articles avec des photos de mauvaise qualité, ou avec des couleurs erronées, je pense que vous comprendrez.

On ne baisse cependant pas les bras, je garde le moral et suis malgré tout ici, je ne vous oublie pas (non jamais !). En insistant beaucoup et en m’arrachant quelques cheveux au passage j’ai réussi à faire quelques photos qui me conviennent à peu près. J’ai ciblé un article beauté « soin », puisque comme je vous disais impossible d’avoir les bonnes couleurs pour du maquillage.

 

Huile démaquillante DHC - démaquillage à l'huile - se démaquiller à l'huile

 

Ça fait depuis très longtemps que je ne me démaquille qu’à l’huile, c’est une de mes techniques préférées et celle que je trouve personnellement la plus efficace. Je sais cependant que pour beaucoup c’est une pratique encore méconnue, et que certaines ont des idées fausse sur le sujet.

J’ai été contactée il y a quelques temps par le site Itinéraire Beauté qui m’a proposé de m’envoyer l’huile démaquillante DHC ainsi que quelques échantillons des autres produits de la marque. Évidemment, j’ai accepté puisque ce produit a très bonne réputation, mais que je n’avais pas encore l’occasion de le tester.

C’est donc l’occasion idéale de vous proposer cette revue, de vous expliquer pourquoi le démaquillage à l’huile est une super méthode, quels sont ses avantages et quelle est ma méthode pour me démaquiller avec de l’huile.

 

 

Pourquoi se démaquiller à l’huile

 

J’ai déjà vu et entendu beaucoup d’erreurs concernant l’huile démaquillante, je voulais donc faire un petit point à ce sujet, et vous expliquer ce que je sais (même si je ne suis pas une professionnelle).

Tout d’abord, il faut savoir que le maquillage et les impuretés de la peau après une journée (pollution, transpiration,…) sont solubles grâce à un corps gras. Et vous l’aurez deviné, qui dit corps gras, dit huile !

 

Huile démaquillante DHC - démaquillage à l'huile - se démaquiller à l'huile

 

Démaquillage à l ’ huile et peau grasse…

Je voulais également revenir sur la fameuse rengaine « Il ne faut pas utiliser d’huile sur une peau mixte ou grasse ». Alors, oui il n’est pas forcément conseillé d’appliquer et de faire pénétrer de l’huile si on a une peau à tendance grasse et/ou avec imperfections.

Mais pour le coup, je ne vous parle pas d’hydratation, mais bien de démaquillage. L’huile va venir retirer et dissoudre le maquillage sur votre peau, puis va être retirée ensuite. Il n’y a donc ABSOLUMENT aucun soucis à utiliser de l’huile, peut importe votre type de peau.

Si vraiment votre peau à une grosse tendance aux imperfections, vérifiez simplement que l’huile que vous connaissez n’est pas comédogène. Par exemple, l’huile de coco a tendance chez certaines personnes à générer des imperfections, évitez donc celle-ci ! Il existe aujourd’hui un grand choix d’huiles démaquillantes (du bio, des maques de supermarché, de parfumerie, de parapharmacie….) vous trouverez sans soucis votre bonheur 😉

 

Huile démaquillante DHC - démaquillage à l'huile - se démaquiller à l'huile

 

Les avantages de l ’ huile démaquillante

Comme je vous le disais, ça fait maintenant très longtemps que j’ai adopté le démaquillage à l’huile, et je n’y vois que des avantages.

C’est simple, rapide et économique : il faut assez peu de matière qu’on applique la plupart du temps directement sur le visage sans coton (je reviendrais sur ce point plus tard). L’huile agit très vite et retire sans soucis votre maquillage, un vrai gain de temps et d’argent puisqu’on utilise bien moins de cotons.

En général, les marques proposent des huiles qui ont également une action nettoyante, il suffit donc de les rincer à l’eau sans avoir besoin de passer par la case savon. Encore une fois c’est rapide et économique !

Votre peau vous dira merci : parfaitement nettoyée et débarrassée de tout résidus de maquillage ou d’impuretés, le renouvellement cellulaire peut se faire sans soucis. Le teint sera donc plus éclatant, les pores moins obstrués et les imperfections moins présentes.

 

Huile démaquillante DHC - démaquillage à l'huile - se démaquiller à l'huile

 

Comment bien se démaquiller avec de l’huile : ma méthode

Évidemment, comme je le disais précédemment, je ne suis pas une professionnelle de la beauté ou de la peau. Ma méthode n’est pas la seule et unique, il en existe bien d’autres qui marquent et je n’ai rien inventé de miraculeux, mais je trouvais intéressant de vous montrer ma façon de me démaquiller à l’huile. C’est tout simple et très rapide, promis !

1 J’utilise environ 3 à 4 pressions d’huile que je verse au creux de mes mains (évidemment propres et sèches).

2 J’applique cette huile sur mon visage (maquillé et sec) avec mes mains et je masse doucement. Je me concentre principalement sur le visage et passe plus doucement sur les yeux car j’ai des cils relativement fragiles.

3 Pour mes yeux, je préfère donc compléter au coton. Ce n’est absolument pas obligatoire, c’est simplement un choix que j’ai fait car je trouve que ça abime moins mes cils comme ça plutôt qu’en frottant aux doigts. Pour cette étape, j’applique donc un peu d’huile sur un coton (j’utilise des cotons lavables dont je vous reparlerai bientôt).

4 Puis je dépose les cotons sur mes yeux délicatement en laissant poser quelques secondes pour imprégner.

5 Je n’ai plus qu’à délicatement déplacer le coton pour retirer le restant de maquillage.

6 Il suffit ensuite de rincer son visage, tout d’abord avec un peu d’eau fraîche, l’huile s’émulsionne et se transforme en lait. On peut encore une fois effectuer de légers massages circulaires.

7 Enfin, on rince abondement à l’eau pour tout retirer.

 

La peau est parfaitement démaquillée de nettoyée. Si vous ressentez vraiment le besoin d’utiliser un savon nettoyant vous pouvez mais ce n’est pas forcément nécessaire. Dans ce cas préférez un produit doux qui ne décapera pas trop votre peau.

Et voilà ma méthode toute simple pour me démaquiller. Je sais que la plupart des marques (et c’est le cas de DHC) recommandent un démaquillage sans coton mais j’avoue aimer en utiliser pour mes yeux, tout dépend donc de votre préférence.

 

Huile démaquillante DHC - démaquillage à l'huile - se démaquiller à l'huile

 

L’huile démaquillante DHC : mon avis

Présentation

« Best-seller numéro 1 de DHC sur la planète, l’Huile démaquillante Pureté DHC ou DHC Deep Cleansing Oil vous promet, en quelques secondes, un démaquillage efficace et tout en douceur. Mêlant les bienfaits de l’huile d’olive à celles de la vitamine E et formulée sans fragrance, sans colorant et sans paraben, cette huile DHC supprime efficacement et d’un geste facile les maquillages les plus tenaces, comme les mascaras waterproof, et les impuretés accumulées pendant la journée.

Riche en actifs adoucissants, avec une texture fondante et veloutée, cette huile DHC hydrosoluble qui convient à l’ensemble des peaux s’applique sur une peau sèche, sans coton et se rince très simplement à l’eau froide, laissant votre peau immédiatement purifiée, fraîche et apaisée, sans aucun signe de dessèchement, ni film gras.

De surcroît, sa composition et sa structure inimitables en font également une mine de bienfaits pour votre peau, qui change la corvée du démaquillage en une indiscutable source de satisfaction. Sans parfum. Sans colorant. Sans paraben.

Principes actifs
• Huile d’olive vierge : hydratante, protectrice, antioxydante
• Huile essentielle de romarin : tonifiante, rafraîchissante
• Dérivé de réglisse : apaisant
• Vitamine E : antioxydante
• Sans paraben »

Source : www.itineraire-beaute.com

 

Huile démaquillante DHC - démaquillage à l'huile - se démaquiller à l'huile

 

La composition


Sans parfum, sans colorant, sans paraben, sans huile minérale.
Ingrédients : olea europaea (olive) fruit oil • caprylic/capric triglyceride • sorbeth-30 tetraoleate • pentylene glycol • phenoxyethanol • tocopherol • stearyl glycyrrhetinate • rosmarinus officinalis (rosemary) leaf oil.

 

Une composition qui n’est pas parfaite c’est évident (présence de PEG, …) mais il y a nettement pire je trouve. Les deux premiers composants (donc ceux qui sont les plus présents dans le produit) sont très bien donc ce n’est pas une catastrophe non plus.

 

 

Mon test

Le packaging est tout sobre et plutôt élégant je trouve. La bouteille avec l’huile d’une jolie couleur jaune un peu or fait très joli dans la salle de bain, j’aime beaucoup ! Là dessus, rien à redire pour ma part, c’est simple et efficace.

En ce qui concerne l’huile en elle même, elle est fluide ce qui est très agréable, elle glisse du coup facilement sur la peau et permet d’effectuer facilement un massage circulaire.

L’odeur quant à elle est assez neutre, on retrouve légèrement l’huile d’olive mais pas trop fort, personnellement ça ne me dérange absolument pas mais c’est une question de goût. Je vous rassure cependant si vous n’aimez pas trop l’olive, l’odeur ne reste absolument pas sur la peau une fois rincée donc je pense que ça conviendra au plus grand nombre.

Elle est donc pour ma part très agréable à utiliser, et je trouve la très efficace ! Le maquillage s’enlève très facilement, même waterproof, et il ne reste aucun résidu une fois rincé. La peau est vraiment libérée de tout résidus ou imperfections, c’est parfait.

Au rinçage, j’aime beaucoup la transformation de l’huile en lait qui permet de retirer facilement le produit. Vous allez me prendre pour une folle mais j’ai toujours adoré ce genre de chose, ça me fascine (c’est un peu comme les masques peel-off, vous voyez ce que je veux dire ?!).

Je trouve cependant que pour avoir une sensation complètement « propre » c’est mieux d’utiliser un savon pour le visage ensuite, mais c’est peut-être moi aussi qui suis un peu psychorigide…

N’hésitez pas à me dire si vous aussi vous utilisez cette huile ce que vous en pensez, utilisez vous un nettoyant après ou non ? Pour ma part c’est vrai que j’aime avoir la sensation de peau parfaitement nette mais c’est peut-être simplement psychologique.

 

Huile démaquillante DHC - démaquillage à l'huile - se démaquiller à l'huile

 

En conclusion

J’ai encore une fois récidivé avec mes articles à rallonge, mais avouez vous m’aimez pour ça non ?

Pour faire simple, je vous recommande vraiment le démaquillage à l’huile qui reste la meilleure technique pour dissoudre parfaitement le maquillage et laisser la peau nette (sauf évidemment si vous vous maquillez à peine, là on est d’accord un peu de lait, de lotion ou d’eau micellaire peu éventuellement suffire).

En ce qui concerne l’huile démaquillante de DHC, c’est pour moi un très bon produit qui mérite sa réputation. La composition n’est certes pas nickel (et ne ravira donc pas celles qui préfèresnt le bio), mais je la trouve acceptable malgré tout.

Je la trouve surtout très agréable à utiliser (même si j’avoue que l’odeur d’olive peut ne pas plaire à tout le monde), et particulièrement efficace !

L’utilisation de coton pour les yeux ou de savon nettoyant pour terminer son démaquillage dépendra de vous, personnellement je préfère les utiliser mais ils sont facultatifs.

 

J’espère que cet article vous aura plu et je vous promets de faire tout mon possible pour que le blog retrouve rapidement son rythme (en espérant que Darty se bouge le popotin…).

 

 

Et vous, utilisez-vous de l’huile pour vous démaquiller ?
Laquelle est votre préférée ?

 

signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 Commentaires

  • Sally dit :

    Ça fait plusieurs année que je n’utilise que de l’huile pour me démaquiller, notamment de l’huile de Macadamia. C’est la seule solution que j’ai trouvé qui ne m’arrachait pas les yeux x_x Tous les autres produits, même les eaux micellaires, me brûlent les yeux.
    Tu utilises quels cotons lavables ?

    • Anaïs dit :

      Je n’ai jamais essayé l’huile de Macadamia pour le démaquillage, il faudra que je teste !
      Pour les cotons lavables j’ai ceux de chez « Les tendances d’Emma », la version à l’eucalyptus que je trouve très bien, j’en ferai un article dans quelques temps pour les présenter plus en détails 😉

  • ByCaroline dit :

    Je ne connaissais pas bien cette technique mais ton article complet m’a vraiment donné envie de m’y mettre. Je me démaquille à l’eau micellaire qui n’est pas top et m’assèche la peau. Du coup je vais tenter l’huile 🙂
    Merci pour ton article détaillé !

    Caroline

  • J’aime bien les huiles démaquillantes aussi, mais pas pour les yeux.
    À part l’eau micellaire sur un coton, je n’ai rien trouvé de mieux pour réellement retirer tout le mascara sans frotter trois heures, haha.
    Mais pour la peau, les huiles démaquillantes sont très douces et respectueuses des épidermes fragiles. 🙂

    • Anaïs dit :

      C’est bizarre parce que pour moi c’est l’inverse, je trouve qu’il n’y a rien de plus efficace que l’huile démaquillante pour les yeux, je trouve que ça retire parfaitement le mascara, le liner… Pour éviter de trop frotter j’utilise la technique dont je parle dans l’article en laissant poser le coton pour laisser « imbiber ».

  • AccroEnDroit dit :

    Je suis passée au démaquillage à l’huile il y a pas mal de temps je dois être à ma troisième bouteille et je n’imagine pas de retour e arrière possible. La DHC ne m’intéresse pas trop car elle n’est pas bio :p Je vais tenter ta technique du coton pour les yeux c’est pas mal 😀

    • Anaïs dit :

      Comme toi je n’imagine pas opter pour autre chose que l’huile démaquillante maintenant, j’aime beaucoup trop cette technique ! Je te comprends pour la DHC, je n’utilise pas que du bio mais c’est vrai que sa composition n’est pas parfaite…

      Tu me diras ce que tu en penses pour la technique des yeux 😉

  • Laura dit :

    J’ai définitivement adopté cette huile démaquillante et je vois vraiment la différence !

  • Coucou Miss !

    Merci pour cet article très bien détaillé ! ^_^

    Bises et bonne soirée !

  • Je n’ai jamais essayé le demaquillage à l’huile. Je me démaquille depuis quelques temps avec l’eau micellaire H2ô de Bioderma

    • Anaïs dit :

      Le soucis de l’eau micellaire c’est qu’elle peut ne pas être suffisamment efficace selon ton maquillage, mais il est vrai que Bioderma est une bonne marque.Si jamais tu décides de tester l’huile n’hésite pas à me dire ce que tu en penses 😉

  • Coucou 🙂
    J’utilise moi même de l’huile démaquillante et je ne jure plus que par ça. Le démaquillage est devenu un moment de plaisir. Au revoir lait démaquillant et coton qui m’irrités la peau. J’aime beaucoup celle de l’occitane et celle que j’utilise actuellement : l’huile démaquillante de caudalie. Je n’ai jamais testé celle de DHC mais j’en est énormément entendu parlé. Pour moi c’est d’ailleurs la première dont j’ai entendu parlé. Peut être qu’un jour j’essayerai celle-ci.
    Bisosu

    • Anaïs dit :

      On a visiblement le même avis sur l’huile démaquillante, comme toi je suis fan de cette technique ! J’avoue ne pas connaître les huiles de L’Occitane et Caudalie alors que j’adore ces deux marques, dans ma wishlist direct 😉
      Bises

  • C. dit :

    Coucou !

    Je n’ai jamais testé de démaquillant à l’huile mais au vu de ton article, je crois que je vais me laisser tenter 🙂

    Bises